Les obligations comptables pour auto-entrepreneurs

 

Quelles obligations comptables ou fiscales pour les auto-entrepreneurs ?

Le statut d’auto-entrepreneur permet de simplifier la gestion administrative car le volume d’activité est assez faible. La comptabilité est très simplifiée : comme les micro-BIC et les micro-BNC, les auto-entrepreneurs disposent d’une dispense de bilan comptable. Le Bureau de Margaret aide les auto-entrepreneurs à piloter la gestion de leur entreprise et les accompagne sur toutes les subtilités liées à ce statut.

Si la loi de finances 2018 prévoit le rehaussement des seuils du chiffre d’affaires pour une activité d’auto-entrepreneur, cette augmentation ne concerne pas l’application de la TVA. Les limites de la franchise de la TVA restent identiques. Un prestataire de service peut facturer jusqu’à 70 000€ mais au-delà des 35 200€, il faudra payer la TVA le 1er jour du mois en cours car la franchise sera dépassée.

Donc si sa comptabilité simplifiée ne change pas, l’auto-entrepreneur devra se charger de réaliser une déclaration de TVA :
– Entre 35 200€ et 70 000€ pour une entreprise de services
– Entre 91 000€ et 170 000€ pour de la vente de biens

L’auto-entrepreneur aura alors les mêmes obligations que les assujettis à la TVA.

Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Je souhaite obtenir plus d’informations sur
mon appli comptable en ligne