Comment calculer le rendement locatif de son investissement ?

Comment calculer le rendement locatif de son investissement ?

Investir dans le locatif possède de nombreux avantages et vous permet d’accroître vos revenus tout en vous constituant un patrimoine immobilier durable. Avec Le Bureau de Margaret, découvrez les clés essentielles pour effectuer le calcul d’un rendement locatif.


Zoom sur la rentabilité locative

Comme tout placement, l’investissement dans le locatif rapporte de façon durable. Le rendement locatif vous intéresse si vous louez un bien qui vous appartient et qui vous permet de rapporter des loyers. Il fait référence au ratio entre les loyers reçus et le prix d’achat de la maison ou de l’appartement loué. Vous endossez alors le rôle d’investisseur et vous ne devez pas perdre d’argent afin de rentabiliser efficacement votre achat.

Le calcul d’un rendement locatif de base englobe le prix du bien immobilier et les loyers. Cette opération est indispensable pour définir le rendement brut. Pour obtenir la rentabilité nette, il faut tout simplement ajouter les impôts et les charges. On évoque la rentabilité nette-nette lorsque les différents avantages fiscaux y sont intégrés.

Le calcul d’un rendement locatif

Pour connaître la rentabilité brute annuelle, vous devez diviser le loyer annuel du logement par son prix d’achat avant de multiplier le résultat par 100. Par exemple, un appartement acheté 180.000 euros et loué 600 euros par mois vous rapportera 4% ( [600×12/180.000] x 100 = 4).

Pour un calcul de rendement locatif plus précis, la rentabilité nette de charges doit impérativement être prise en compte. Pour cela, de nouveaux éléments sont à intégrer au calcul de base :

  • Taxe foncière (payée par l’investisseur) ;
  • Charges non récupérables sur un locataire ;
  • Frais de gestion.

Afin de finaliser au mieux votre calcul, les avantages fiscaux sont à spécifier. On parle alors de rentabilité nette-nette. Le saviez-vous ? Les intérêts d’emprunt et les travaux établis au sein du logement loué sont déductibles des loyers, s’ils sont déclarés au fisc.

Combien rapporte l’immobilier locatif ?

Ce que rapporte l’immobilier locatif dépend principalement du type de logement et de sa surface. Bon à savoir : les petites surfaces seraient davantage intéressantes par rapport aux plus grands espaces :

  • Studios, T1 : plus avantageuses que les grandes surfaces (au mètre carré) mais locataires plus instables et frais d’entretien plus élevés ;
  • Grands appartements, maisons : moins rentables (au mètre carré) mais locataires plus durables donc frais d’entretien corrects ;
  • T2, T3 : investissement idéal, qui mixent tous les avantages ci-dessus.

Le Bureau de Margaret vous accompagne pour le calcul de votre rendement locatif. Découvrez dès maintenant notre logiciel de comptabilité SCI et notre simulateur d’investissement locatif , deux solutions simples et fiables !

Je souhaite obtenir plus d’informations sur
mon appli comptable en ligne